Shibari

Le Shibari c’est l’art japonais du bondage érotique. Les caractéritiques de ce type de bondage  sont :

Shibari

1. La liberté des actions de la personne soumise.

La personne peut être limitée dans ses actions ou pas. On peut porter certains bondages sous les vêtements pendant plusieurs heures.

2. Il y a ceux qui utilisent le shibari comme punition et envoient la personne soumise en bondage au travail. Il existe des gens qui l’utilisent comme encouragement : plusieurs personnes soumises ont du plaisir à sortir de chez elles en bondage. Le Shibari est également utilisé lors des sessions pour limiter la liberté de la personne soumise.

3. La douleur.

Le shibari bien fait ne cause pas de douleur. Les cordes ne doivent pas entraver les mouvements. Il est important que la personne soumise ne soit pas tendue, elle doit être relaxe.

4. L’ empathie.

Le bondage japonais est un long processus. La corde doit être appliquée régulièrement. C’est pourquoi dans les cas de déprivation partielle ou complète il faut établir le bon contact et la compréhension entre le maître et la personne soumise. Les émotions dans le bondage japonais constituent un élément très important.

5. La concentration.

Le Shibari aide les maîtres et les esclaves à se concentrer. Il est difficile de se tenir debout sans mouvements, en soulevant et en abaissant les bras. Il est également difficile de faire le bondage et ne pas louper une seule boucle, pour que le bondage soit régulier et beau.

6. Le temps.

Le bondage japonais est une pratique lente. Un bon bondage exige au moins une demie-heure.

7. La créativité.

Le Shibari c’est de l’art. La personne soumise est le modèle. Le maître est le créateur. Il est toujours agréable de se retrouver entre les mains d’un vrai créateur ou créer une vraie oeuvre d’art sur son modèle.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *