Bondage


Le bondage diffère de shibari. Comparez:
1. La liberté des actions de la personne soumise.

Elle est obligatoirement limitée, c’est le moment essentiel de cette pratique.

2. La fonctionnalité.

Le bondage est souvent appliqué pour fixer la personne soumise. La beauté esthétique est secondaire.

3. La douleur.

Le bondage peut cause une certaine douleur à la personne soumise, mais dans le cadre de la technique de la sécurité.

4. L’ empathie.

Les émotions jouent le rôle très important. Si lr shibari est dirigé sur la compréhension et sur la connaissance, le bondage est souvent la partie de l’action des jeux de rôle avec l’enlèvement et le viol, etc.

5. La concentration.

La concentration est moins importante dans l’art de bondage que dans shibari. Le bondage fait souvent la partie du jeu de la résistance.

6. Le temps.

Le bondage peut être différent. Pour mettre des menottes il faut quelques secondes, pour la momification il faut beaucoup plus de temps.

7. La créativité.

Dans la plupart des cas le bondage n’a rien à voir avec l’art, ses fonctions sont plutôt ludiques que créatrices. Mais il y a des exceptions.

Bondage

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *